Le mois dernier, le nombre de demandeurs d’emploi résident a baissé, en comparaison à novembre 2021 tandis que le nombre de nouvelles inscriptions repart à la hausse, d’après l’ADEM.

En tout, 14.622 demandeurs d’emploi résidents étaient inscrits dans les fichiers de l’Administration pour le développement de l’emploi (ADEM) à la fin novembre.

Ce chiffre est en recul de 4 % par rapport à novembre 2021. A douze mois d’écart, le nombre de chômeurs diminue pour la catégorie des personnes dont la durée d’inscription est supérieure à 6 mois. (-1.7% pour les durées d’inscriptions de 7 à 11 mois et -20.2% pour les durées de 12 mois et plus).

Le taux de chômage n’a pas bougé d’un iota. Il reste à 4,9 %.

Moins de postes vacants

Comme au mois d’octobre, le nombre de nouvelles inscriptions repart à la hausse. 2.614 résidents se sont inscrits à l’ADEM en novembre. Le chiffre est en augmentation de 354 personnes ou de 15,7 % en comparaison annuelle. Ces nouvelles inscriptions comprennent 92 réfugiés venant d’Ukraine.

Concernant le nombre de demandeurs d’emploi indemnisés, il a diminué de 290 personnes ou de 3.8 % sur un an, pour s’établir à 7 325. « Le nombre de bénéficiaires d’une mesure s’établit à 4.259 et se trouve en-dessous du niveau observé en novembre 2021 », note l’ADEM (soit -161 personnes ou 3,6%).

A noter que le nombre de postes vacants a régressé. 3.276 ont été déclarés comme tel, ce qui correspond à un recul de 7,1 % sur un an. En tout, 12.226 postes étaient disponibles le mois dernier (+17 % sur douze mois).