Bonne nouvelle pour tous les travailleurs frontaliers. Ils seront couverts par la sécurité sociale luxembourgeoise jusqu’à la fin du mois de juin 2021.

Après la prolongation de l’accord fiscal avec la France et la Belgique, c’est autour de la sécurité social de donner son aval. Le ministère de la Sécurité social a annoncé lundi via un communiqué de presse qu’un travailleur frontalier qui effectue son travail « à partir de son domicile, continue à être affilié au système luxembourgeoise de sécurité sociale et ceci jusque fin juin 2021 ».

Le Grand-Duché et ses voisins, l’Allemagne, la France et la Belgique ont « ont convenu de maintenir la disposition exceptionnelle de ne pas prendre en compte les journées de télétravail liées à la crise de la COVID-19 pour la détermination de la législation de sécurité sociale applicable aux travailleurs frontaliers », indique le texte. « Cet accord est important afin d’éviter un changement d’affiliation en cas de dépassement du seuil de 25% prévu dans la législation européenne pour les travailleurs concernés ».

Le ministre de la Sécurité sociale Romain Schneider a affirmé que « les entreprises et les employeurs peuvent donc continuer à l’utiliser sans subir un changement de leur affiliation, ce qui évite des conséquences indésirables pour les assurés et les entreprises. »

Les travailleurs frontaliers en télétravail seront donc couverts par la CNS jusqu’au 30 juin 2021. (Photo : pexels)