Technologies : MeluXina, le superordinateur du Luxembourg

Le Premier ministre Xavier Bettel et le ministre de l’Economie Franz Fayot ont annoncé ce mardi l’acquisition d’un superordinateur appelé MeluXina. D’après le communiqué conjoint du ministère d’Etat et de l’Economie, il sera fourni par la société française Atos pour un montant de 30,4 millions d’euros. Ce nouveau superordinateur sera inauguré au printemps 2021 et pourra être utilisé par les PME, start-up et services de Santé (eHealth). Il sera implanté dans le Data-centre de LuxConnect à Bissen. Une vingtaine de personnes travailleront pour LuxProvide (l’entité nationale en charge de l’exploitation du premier supercalculateurluxembourgeois) afin d’opérer et de commercialiser le supercalculateur et d’assurer les services du centre de compétence.

La vidéo de présentation de MeluXina

Chômage partiel: un mécanisme de compensation trouvé

D’après un communiqué du ministère du Travail, le Comité de conjoncture a trouvé un accord dans le cadre du traitement des décomptes de chômage partiel pour la période qui va de juillet à décembre 2020. Le ministre du Travail Dan Kersch a proposé l’introduction d’un mécanisme de compensation des soldes négatifs résultant des décomptes de mars à juin 2020 « avec les subventions de chômage partiel dues pour les mois de juillet à décembre 2020 ». Le Comité de conjoncture a donné son approbation pour cette façon de procéder.

Pendant la période du 18 mars au 30 juin 2020 , les entreprises ont reçu une avance dès que leur demande a été validée. Après la fin du mois de survenance du chômage partiel, l’Adem a établi un décompte sur base des déclarations fournies par l’entreprise. Comme l’explique le communiqué, « le redressement du décompte prévoit que l’employeur reçoit un décompte détaillé pour chaque mois concerné, aussi bien pour un éventuel solde de restant dû (= solde positif) que pour le montant d’un trop perçu (= solde négatif) ». L’Adem vient de terminer le traitement et l’envoi des décomptes de chômage partiel pour cas de force majeure liée à la crise du coronavirus (mois de mars à juin 2020).

Place financière : la CSSF sanctionne la Banque de Commerce et de Placements

Le gendarme de la place financière a infligé une amende de 170.000 euros à l’encontre de l’établissement de crédit Banque de Commerce et de Placements S.A, succursale de Luxembourg, a-t-on appris ce mardi. « Cette sanction a été imposée suite à un contrôle sur place effectué par la CSSF en raison de sérieux manquements impactant l’entièreté du système de contrôle LBC/FT de la Banque », écrit la CSSF dans son communiqué.

Franz Fayot et Xavier Bettel ont annoncé mardi l’acquisition d’un superordinateur luxembourgeois qui rejoindra le réseau européen Euro HPC. (Photo: gouvernement luxembourgeois)