Le nombre de demandeurs d’emplois résidents inscrits à l’ADEM s’élevait à 15.332 à la fin du mois de mars. Un chiffre un hausse de 5,2% par rapport au mois de mars 2022. Le taux de chômage se situe à 4,9%, selon le dernier communiqué de l’Agence pour le développement de l’emploi diffusé ce jeudi.

La hausse du nombre de demandeurs d’emploi concerne toutes les durées d’inoccupation, « sauf pour les personnes dont la durée d’inscription est supérieure à 12 mois », souligne le communiqué de l’ADEM. En comparaison mensuelle, le nombre de chômeur, en revanche, recule de 2% (soit 318 personnes). Quant au taux de chômage, il augment très légèrement (+0,1%) à 4,9%.

Une augmentation du nombre de nouvelles inscriptions a été observée. 2.526 résidents se sont inscrits à l’Agence pour le développement de l’emploi le mois dernier (soit +5,5% ou une hausse de 132 personnes). Désormais, 8.838 chômeurs résidents touchent une indemnité de chômage complet (+11,8% sur un an, soit 931 personnes).

Moins de postes vacants déclarés

En revanche, le nombre des bénéficiaires d’une mesure s’établit à 4 265 et se trouve en-dessous du niveau observé en mars 2022 (-160 personnes, soit -3.6%).

Au cours du mois dernier, les employeurs ont déclaré moins de postes vacants. A savoir, 3.938. Ce qui correspond à une baisse de 25.2% par rapport à mars 2022. « Cette chute à un an d’écart est à relativiser, car mars 2022 était un mois exceptionnel en terme de postes déclarés », souligne l’ADEM. Si on compare avec le mois de février, les postes déclarés sont en hausse (3.389). En tout, 10.363 postes étaient disponibles au 31 mars. La baisse est de 13,6% sur douze mois.