Sise à Livange depuis 2022, la start-up d’origine autrichienne a développé une solution smart home intelligente qui permet à tout moment de contrôler la consommation énergétique de ses appareils.

La crise énergétique actuelle nous pousse à modifier nos habitudes de consommation. Baisser le chauffage d’un degré dans son habitation, d’accord. Et pour l’électricité, on fait comment? La jeune entreprise Secure Selfhosted Software (SecSels) s’est penchée sur la question. Résultat : elle a mis au point une solution pour maison intelligente. Son nom ? « SecSi-Energy ». A quoi ressemble-t-elle ? A un boîtier, tout simplement. « Vous pouvez le connecter à votre compteur intelligent », explique Bernhard Franco, le PDG et fondateur de la société. « Nous l’avons développé et fabriqué nous-mêmes », précise-t-il. Ce système « smart home » est aussi compatible avec les compteurs belges et néerlandais. Il convient autant pour un usage domestique que professionnel.

« SecSi-Energy » a ceci de magique qu’il permet de surveiller à la fois la consommation générale d’un bâtiment mais aussi de tous les appareils individuels. Le système peut être commandé et contrôlé par un téléphone portable, un ordinateur ou encore une tablette via une application. « Avec notre solution, souligne Bernhard Franco, « on peut agir et décider ce que l’on éteint ou on allume». Pour lui, c’est certain : « ça économise de l’énergie ». Mieux, « cela peut redistribuer automatiquement l’énergie pour les appareils intelligents de la maison en cas de pic de consommation », ajoute-t-il.

Les clients de SecSelS apprécient l’installation
du board dans leur restaurant. (Photo : dr)

Un développement collaboratif

Au-delà de son boîtier, Secure Selfhosted Software a décidé de mettre à disposition gratuitement son application open source. Cela donne la possibilité à la fois aux firmes et aux particuliers de l’utiliser et de l’intégrer et aussi de la développer. D’ailleurs, les plans complets sont disponibles sur sa plateforme GitHub.

Sans fil, la solution peut être installée dans des maisons aussi bien récentes qu’âgées, pour un dixième du coût des systèmes « smart home » classiques. D’après le PDG, 7 sont déjà entièrement automatisées au Grand-Duché et 3 en Autriche. En Allemagne, en revanche, ce n’est pas encore le cas. La société est consultée pour de l’optimisation des installations, confie Bernhard Franco. A noter que SecSels s’occupe des installations de réseau et propose avec ses partenaires des systèmes d’alarme et des détecteurs de fumée compatibles « maison intelligente ». Un bon point pour celles et ceux qui désirent rendre leur habitat encore plus « safe and smart ».