En ce début d’année, le salaire social minimum et le revenu d’inclusion social (REVIS) sont adaptés. Les allocations familiales l’ont été en juillet, date à laquelle a été introduit l’équivalent crédit impôt (ECI) pour les bénéficiaires du revenu d’inclusion sociale et du revenu pour personnes gravement handicapées (RPGH). On fait le point sur les paramètres sociaux en ce 1er janvier 2023.

L’année 2023 début avec son lot de changements pour les paramètres sociaux. Le tout premier d’entre eux étant la hausse du salaire social minimum (SSM). Pour les salariés non qualifiés, il passe de 2.313,38 à 2.387,40 euros brut (+74,02 euros par rapport au 1er juillet 2022). Chez les personnes qualifiées, il atteint les 2.864,88 euros.

Le montant des pensions augmente aussi. Le minimum est de 2.061,25 euros contre 2.035,19 euros au début de l’été (+26,06 euros). Le montant est identique pour la pension du conjoint survivant.

Une personne ayant le droit au REVIS touchera 1.673,78 euros alors qu’elle avait le droit à 1.621,86, soit une hausse de 51,92 euros par rapport à juillet.

Les autres paramètres se trouvent ci-dessous